Jazz

Le terme Jazz apparaît vers 1920 et désigne des formes de danses propres aux cabarets, aux théâtres, au cinéma, à la télévision, aux clips vidéo. À partir des années 1940, les grands chorégraphes modernes intègrent la danse jazz dans les comédies musicales et lui confèrent une fonction narrative. Passerelle entre le vocabulaire classique et contemporain, la danse jazz allie harmonieusement les rythmes, les styles et les techniques réputés. Elle fait autant appel à la technique la plus exigeante qu’au sentiment le plus authentique.

Moyen d’expression comme toutes les danses, elle demande une souplesse et une douceur particulière. La danse jazz se danse autant sur les tubes radio du jour que sur des airs de comédie musicale style Broadway …

Un cours de jazz standard commence par une série d’échauffements au milieu et au sol (la barre n’est pas utilisée). Ensuite, on réalise un travail technique de tours, de sauts, avec des traversées en diagonale, etc… On termine souvent par un travail sur une « variation » : le professeur vous apprend une chorégraphie sur la chanson de son choix et sur au moins 3 ou 4 séances. On peut aussi de temps en temps vous demander un petit travail d’improvisation.