Modern dance

La danse moderne (en anglais modern dance, à ne pas confondre avec danse jazz, comtemporaine ou modern jazz) est un courant apparu quasi simultanément en Allemagne et aux États-Unis aux alentours de 1930. Elle est créée par des artistes voulant se libérer du cadre rigide de la danse classique. La danse moderne a engendré, après la Seconde Guerre mondiale, ce qu’on nomme aujourd’hui la danse contemporaine.

La danse moderne mise beaucoup sur le rapport unique de l’être humain envers son corps. De plus, la relation entre le corps et l’univers terrestre qui l’entoure est très exploitée. Les chorégraphes font souvent l’éloge de la beauté des corps et les utilisent afin d’exprimer des sentiments profonds.

D’un point de vue technique, la danse moderne est une danse dite « dans le sol », c’est-à-dire qu’elle inclut des séquences de mouvements sur jambes pliées, par opposition à la danse classique qui pourrait être qualifiée « d’aérienne ».Elle est également caractérisée par l’utilisation alternée de positions de pieds et de bras parallèles, appelées positions jazz et de positions classiques « en dehors ». Une amplitude plus grande est donnée au haut du corps qui travaillera les contractions, les torsions et les mouvements relâchés.